Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Méditations – Ensembles Les Surprises

2 avril à 20 h 30 min - 22 h 00 min

MÉDITATIONS

Ces « petits chefs-d’œuvre » musicaux nous transportent dans un temps où théâtralité, suavité et sacré se mêlent et se confondent.

Marc-Antoine Charpentier : Méditations pour le Carême
Marin Marais : Prélude en ré du Ier livre pour viole de gambe et basse continue
Sébastien de Brossard : Motet pour basse : O Plenus Irarum Dies
Marc-Antoine Charpentier : Prélude
Sébastien de Brossard : Motet pour deux ténors : Salve Rex Christe
Robert de Visée : Tombeau des demoiselles de Visée pour théorbe

ensemble Les Surprises
Paco Garcia, haute-contre
Martin Candela, taille
Étienne Bazola, basse-taille
Juliette Guignard, viole de gambe
Etienne Galletier, théorbe
Louis-Noël Bestion de Camboulas, orgue, clavecin et direction

À l’image des Leçons de Ténèbres ; qui prennent au tournant du XVIIIe siècle une dimension théâtrale et attirent les foules mondaines, férues de concerts et de divertissements ; la musique sacrée française révèle une dramaturgie proche de l’opéra. Elle atteint quelques fois une richesse harmonique et une suavité, qui iront jusqu’à choquer les dévots les plus fervents !
Ce programme met en valeur le répertoire écrit à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle, pour voix d’hommes et continuo. Cet effectif était très apprécié à l’époque pour sa couleur intimiste, pouvant passer d’une teinte tantôt ténébreuse à une teinte puissante et rayonnante ; grâce au large ambitus possible de la voix de basse à la voix de haute-contre.
Cet effectif vocal possède également une grande dimension théâtrale, car les différentes voix d’hommes incarnent tour à tour des rôles bibliques (l’Âme, Jésus, un prophète, l’Homme, …).
Les Méditations pour le Carême de Marc-Antoine Charpentier ont été sauvées de l’oubli grâce à Sébastien de Brossard. En effet ce grand musicien et collectionneur possédait une très importante bibliothèque musicale, avec des partitions qu’il avait soit achetées soit lui-même copiées. Il a notamment recopié à la main ces Méditations de Charpentier, et c’est l’unique version qui ait survécu. Sa bibliothèque était très fournie en musique française mais aussi en musiques allemande et italienne qu’il appréciait particulièrement, sa musique est à cette image une rencontre entre les différents styles européens, tels des « gouts réunis » (expression chère à François Couperin).

Détails

Date :
2 avril
Heure :
20 h 30 min - 22 h 00 min
Site Web :
https://cathedra.fr/billetterie/

Lieu

Cathedra
Place Pey Berland
Bordeaux, 33000 FR
+ Google Map